Par amour pour la beauté froide - Entretien avec Isabelle Bacher

Glowing tent at night in a snowy winter landscape.

Photo : Isabelle Bacher

Il y a certes des lieux plus agréables pour une séance photo que l'Arctique. Néanmoins, les résultats impressionnants d'Isabelle Bacher montrent que le détour en vaut la peine.

"Travailler là où d'autres passent leurs vacances". On pense probablement d'abord à un paradis tropical ou à une fascinante métropole, Isabelle Bacher voit les choses autrement. Pour elle, le lieu idyllique pour des motifs parfaits a des sommets enneigés et une température de bien-être qui met le corps et la technique à rude épreuve. Isabelle Bacher est autrichienne et photographie des paysages, des motifs architecturaux, des portraits et des produits commerciaux. Son travail a été récompensé à plusieurs reprises. Elle est ambassadrice WhiteWall.

portrait of Isabelle Bacher.

Isabelle Bacher - Photo : Cecilia Anderson

La glace, la lumière, les montagnes - des éléments qui fascinent Isabelle Bacher. A tel point que cette architecte de formation aux racines norvégiennes a déjà vécu cinq ans dans l'Arctique au cours desquels elle a passé son temps dans le froid à capturer la beauté des paysages de la Norvège, sous le soleil de minuit.

snowy mountain landscape.

Photo : Isabelle Bacher - Spitsbergen

"La météo est le plus grand défi dans l'Arctique" dit Isabelle Bacher. A ces températures, on ne peut plus se fier à la technique. L'appareil photo ne peut être déballé qu'au dernier moment et doit toujours être tenu près du corps afin d'être un peu réchauffé par la température corporelle. Je fixe mes batteries directement sur mon corps à l'aide d'un scotch. Je dois me concentrer entièrement sur mon objectif, car on ne dispose que d'une fenêtre de temps limitée où la lumière, la météo et l'appareil photo jouent le jeu. Et il faut toujours être prêt à faire face à une panne. Par ces températures, les batteries se vident particulièrement vite. Malgré toutes les précautions - une technique de haute qualité (Nikon D850), le froid et l'humidité - ne font pas bon ménage à la longue. C'est pourquoi, par sécurité, elle a toujours un appareil photo moyen format analogique avec elle.

Madame Bacher, vous êtes à l'origine architecte. Aujourd'hui, vous êtes une photographe plusieurs fois primée. Comment ce changement de profession s'est-il produit ?

Je n'ai pas vraiment changé. Je suis passionnée de photographie depuis que mon père m'a offert mon premier appareil Nikon à l'âge de 12 ans. Depuis lors, mon appareil photo m'a toujours accompagné. D'abord en analogique, puis en numérique. Les paysages vierges m'ont toujours beaucoup inspirée.

snow covered houses in a mountain landscape.

Photo : Isabelle Bacher

Un équipement résistant à des conditions extrêmes et un bon appareil photo sont une chose - que faut-il prévoir pour un shooting dans l'Arctique ?

"Je passe la plupart de mon temps à me déplacer d'un endroit à l'autre pour trouver le lieu idéal. Cela peut parfois prendre plusieurs semaines, car en plus d'un bon sujet, il faut aussi que la nature joue le jeu. En effet, lorsque l'on veut enfin se lancer et qu'une couverture nuageuse apparaît ... c'est embêtant. C'est pourquoi un "plan B" est toujours une bonne idée, comme par exemple un lieu de rechange ou un endroit qui vous offre un abri à court terme. En outre, il faut aussi savoir bien gérer la solitude, car les meilleurs endroits se trouvent souvent dans des zones non peuplées. Les problèmes techniques, la météo ou ta propre santé sont autant de défis que tu dois relever seul. Mais je suis récompensée chaque jour. Les changements de lumière impressionnants dans l'Arctique, le calme, l'air pur et, de manière générale, les changements en montagne provoquent encore aujourd'hui chez moi des grandes émotions".

Qu'est-ce qui rend le travail dans l'Arctique si spécial ?

"On apprend beaucoup sur soi-même. Surtout on est en situation de pleine conscience. L'observation consciente. Que se passe-t-il en ce moment ? Que se passe-t-il tout autour ? Chaque détail peut faire la différence entre une bonne photo et une photo époustouflante. C'est pourquoi je prends consciemment le temps de réfléchir à ce que je veux capturer, à ce qui est beau et à ce qui fait de l'effet. Mais pour que cela fonctionne, une bonne planification et une bonne préparation sont essentielles. On est notamment responsable de soi-même et de son équipement, et quand on cherche une nature intacte, on doit être bien préparé à tout. Au début, j'ai beaucoup expérimenté avec des pantalons en duvet et des combinaisons intégrales afin d'être parfaitement équipée. Lors de longues expositions, je protège mon appareil photo avec ma veste et lorsque je découvre de petits points blancs sur mon visage, je sais désormais que je suis sur le point de tomber en hypothermie. Ce sont là des connaissances que j'ai acquises au fil des ans, et il y en a toujours de nouvelles.

polar lights above a mountain landscape.

Photo : Isabelle Bacher - Aurora

Pourquoi avoir choisi de faire imprimer vos travaux avec WhiteWall ?

"J'investis beaucoup de temps, d'amour et aussi d'argent dans mon travail. C'est pourquoi il est très important pour moi que la qualité de l'impression et du matériel en soit le reflet. Au final, ce qui compte pour moi en tant que photographe, c'est la qualité du produit final. Les photos présentées dans des expositions ou destinées à des clients doivent être parfaitement colorées. Le matériel imprimé doit être en harmonie avec le caractère de l'image. En photographie, la lumière a une priorité absolue, il est tout aussi important de ne pas perdre cette qualité lors de l'impression".

Red ship sailing in icy waters.

Photo : Isabelle Bacher

Comment parvenir à réaliser la photo parfaite ?

"S'il y avait une formule pour cela, je serais déjà riche (sourires). Il y a quelques facteurs à prendre en compte. Tout d'abord, il faut prendre le temps de connaître le lieu afin d'apporter de la sérénité à l'image. Je veux capturer un moment naturel et non un instantané, cela nécessite une idée et un concept. C'est ainsi que l'on peut obtenir une photo parfaite, mais chaque photographe a sa propre idée sur le sujet".

Qu'est-ce que cette longue période dans l'Arctique vous a apporté ?

"L'observation consciente, regarder très attentivement ce que l'on voit et ce qui se passe autour. Être attentif. J'ai aussi remarqué que la solitude me fait du bien et me donne aussi le temps de réfléchir consciemment à ce que je veux montrer et comment je veux le représenter. Mais aussi le bon air, les pauses dans le quotidien et la nature me donnent toujours une nouvelle énergie et de l'inspiration". Quand Isabelle Bacher parle de son travail, sa passion se lit sur son visage. Elle n'a pas seulement trouvé le métier de ses rêves, elle est aussi incroyablement douée. Les demandes des galeristes du monde entier le confirment. Ses photographies ont déjà été publiées dans National Geographic, Times et Terra Mater. En 2018, elle a reçu le prestigieux Sony World Photography Award. Nous sommes heureux et fiers de compter Isabelle Bacher parmi les ambassadeurs et ambassadrices WhiteWall.

Pourquoi est-ce que tu choisis WhiteWall pour tes impressions ?

En tant que photographe, l'une des choses les plus importantes pour moi est la qualité du produit final. Les photos pour mes expositions et pour mes clients doivent être fidèles aux photos originales en termes de couleurs. Le support d’impression ou le papier doit s'harmoniser avec le caractère de l'image et le résultat doit être de haute qualité, surprendre par une finition parfaite et durer dans le temps. En tant que premier laboratoire photo au monde, WhiteWall, répond à toutes mes exigences. Le résultat est exactement comme je l'attends et grâce à une présence mondiale et une large palette de formats, je peux mettre en oeuvre tous les projets sans aucune restrictio

Recommandation produit: Impression Fine Art avec cadre et impression directe sur Alu Dibond brossé

J'aime faire imprimer mes photos sur du papier Hahnemühle Photo Rag Fine Art et les faire encadrer d’un cadre en chêne noir sous verre de musée antireflet.    Je trouve aussi les photos d'architecture sur aluminium brossé très élégantes.

Découvre d'autres recommandations de produits d'Isabelle Bacher

close up of several fine art prints on Hahnemuhle, Epson and Canson paper.
Impressions Fine Art
  • Papier beaux-arts de Hahnemühle, Canson & Epson

  • 8 papiers Fine Art au choix

dès 12,95 €
Close up of a House facade on a Direct Print on brushed Aluminium in gold.
Impression directe sur aluminium brossé
  • Support en aluminium brossé de couleur or

  • Les zones claires et blanches scintillent en or métallique

dès 9,95 €
Close up of a woman has her portrait taken on a chest of drawers in a Solid Wood Frame With Passe-Partout.
Cadre galerie avec passe-partout
  • Le plus classique de tous les encadrements pour sublimer vos photos.

  • Plusieurs couleurs de cadre et de passe-partout au choix pour souligner votre motif

dès 67,95 €

Autres articles intéressants :